Tag Archives: Blogue

Le patrouilleur du net fait peau neuve

Ce blogue aura trois ans le six février prochain. Considérant que ma blonde rêve de rénover la cuisine aux six mois, il était normal que mon site fasse aussi l’objet d’un redesign majeur après toutes ces années. La peinture est à peine sèche, il reste sans doute un peu de bran de scie dans les coins et quelques meubles vont peut-être encore changer de place, mais grosso modo, vous avez devant les yeux ce matin la nouvelle mouture du Patrouilleur du net.

Un relookage qui s’imposait. Depuis la mise en ligne de mon blogue en 2008, le Web a changé, mes habitudes ont changé, et mon crâne s’est encore considérablement dégarni, nécessitant le changement de ma photo de profil!

Ce qu’il y a de nouveau à part le côté esthétique? Quelques trucs, à commencer par les sections Télé, Radio, Corpo et Livre dans lesquelles on peut consulter une partie de mes réalisations professionnelles. Le blogue demeure le cœur de mon site, mais je tenais tout de même à exposer un peu mieux qui je suis aux nouveaux visiteurs.

Pour ceux et celles qui me suivent sur Twitter et Facebook, vous savez à quel point je suis actif sur ces plates-formes. Je souhaitais donc que ça se voit aussi sur le site. En plus de faciliter le partage de mes textes grâce à des boutons situés sous mes « posts »,  deux boites situées dans la colonne de droite permettent dorénavant de consulter mes contributions sur Twitter et Facebook. Une façon comme une autre de réaliser à quel point je perds mon temps chaque jour!

J’ai aussi fait du ménage dans mon blogroll. Un exercice qui m’a donné un méchant choc. Coudonc, vous êtes où ma gang de malades??? Plusieurs vieux de la vieille ont soit carrément cessé de bloguer ou ont considérablement réduit leur fréquence de publication. Je sais que vous êtes pour la plupart sur Twitter, n’empêche, ça m’a fait réaliser à quel point nos échanges sur les blogues me manquent.

Cela dit, je comprends quand même ce désistement. Écrire sur un blogue prend plus de temps que rédiger un micromessage ou poster un lien sur Facebook et génère habituellement beaucoup moins de réactions. J’ai déjà fait l’exercice à quelques reprises ces dernières semaines: alors qu’une publication sur ma page Facebook pour un sujet X me vaut des dizaines de commentaires et de « J’aime », le même sujet ici, mieux développé et mieux expliqué, soulève guère les passions. Du moins, dans les commentaires. Difficile de rester motivé dans les circonstances!

Une fois encore, je comprends cette passivité des lecteurs. Publier un commentaire ici ou dans un autre blogue est plus long que sur Facebook où l’utilisateur peut interagir d’un seul clic de souris avant de passer au prochain élément dans son fil des nouvelles. Et je ne parle même pas de la rapidité de retweeter un micromessage ou de faire une mention sur Twitter.

D’un côté comme de l’autre, c’est plus compliqué sur le blogue.

Est-ce à dire que les blogues sont trop lents et sont en train de devenir les dinosaures des médias sociaux? J’en sais trop rien. Mais de mon côté, je persiste et signe. J’ai besoin de ce blogue pour m’exprimer plus longuement, expliquer les choses, analyser, quand bien même ce serait une fois par semaine. Pour moi, ça reste la fondation de ma présence Web, le seul lot de terrain qui m’appartient à 100% et je compte bien continuer à le défricher.

Si je me fie aux données de Google Analytics, vous êtes encore très nombreux à consulter ce site chaque jour et je m’engage donc à continuer de vous divertir et vous informer de mon mieux. Même si ça sonne comme un maudit discours de politicien!

Rebienvenue chez vous! Faites le tour et n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

PS : Un merci particulier à Maxime Fleurant, Maxime St-Pierre et Stéphanie Moreau de Swoo pour le beau travail.

 

Bu sur le web

Image de prévisualisation YouTube

Si Aurelia Fillion était un vin, elle serait un rosée. Frais, vif, léger, avec une jolie finale fruitée. Le genre de vin que l’on boit sans prétention avec les amis, assis sur la terrasse, pendant qu’on prépare des grillades l’été.

Depuis le début du mois de décembre dernier, la jeune femme multiplie les dégustations vidéo sur son blogue Bu sur le web. Elle en a réalisées près d’une quarantaine jusqu’à présent, toutes disponibles sur son compte YouTube. Vous allez voir, sa bonne humeur et sa passion sont irrésistibles. Enivrante, rien de moins!

Pour plus de détails sur Aurélia, mon collègue Patrick Dion a écrit un article sur elle dans WebTV Hebdo. On peut aussi la suivre sur Twitter et Facebook.

Redécouvert en visitant le site de Serge Lachapelle ce matin.

 

La blogosphère en deuil

renee wathelet

Une bien triste nouvelle s’est abattue sur la blogosphère québécoise aujourd’hui. La blogueuse Renée Wathelet, une Québécoise d’origine belge auteure du blogue En direct des îles et Profession Nomade, a été assassinée dans son appartement au Mexique. Les témoignages sur Facebook, Twitter et ailleurs sur le web se succèdent. Je me joins à mes collègues pour offrir toutes mes sympathies à sa famille.

Article en espagnol et photo de son assassin.

Son Facebook pour laisser un témoignage.

Son compte Twitter

Un hommage sur Yulbiz dont elle était la mère spirituelle et sur le blogue de Michelle Blanc qui a eu la délicate tâche de commenter ce décès à la télévision.

Une article récent de Marie-Julie Gagnon sur le site MSN.

Éric Baillargeon ne pourra plus jamais échanger avec elle via Skype. Touchant.

Petite vidéo que Renée a tourné il y a trois jours: « C’est là que tous les matins, je m’assieds, regarde vers le nord, et pense en souriant à tous ceux que j’aime, là-bas, tous là-bas… »

Image de prévisualisation YouTube
 

Vous avez dit bizarre?

bon-family-blowoutby-donnyoutlook

Les photos de famille. On en a tous au moins une dans nos albums que l’on aimerait brûler de peur qu’elle ne tombe dans les mains de personnes mal intentionnées. Ces photos étranges, involontairement drôles ou encore furieusement quétaines sont devenues le pain et le beurre du blogue Awkward Family Photos. Le concept est simple: chaque jour, les auteurs publient et commentent une photo de famille bizarre envoyée par les internautes. Et c’est tordant!

Il n’a fallu que quelques semaines pour que le site devienne un hit sur le web. Selon le Telegraph, il attire déjà plus de deux millions de visiteurs par jour. Les créateurs ont même été approchés pour la publication d’un livre.

Ma photo préférée reste sans contredit cette improbable scène familiale de touche-pipi. Fucké, vous dites?

weirdest-family-photo-ever-probably-nsfw

 

Un bédéiste blogueur québécois à Jérusalem

guydelisle

Guy Delisle est un dessinateur et globe-trotter québécois pas comme les autres. Journaliste sur les bords, le bédéiste a écrit des ouvrages sur la Corée du Nord, la Chine et plus récemment la Birmanie. Son dernier livre, Chroniques Birmanes, a trôné sur ma table de chevet pendant des semaines. Chaque soir, avant d’aller au lit, j’égrenais quelques-unes de ses planches avec délice, me couchant chaque fois moins niaiseux. Parce que c’est là toute la force de Délisle. À travers ses anecdotes et ses observations, le dessinateur arrive à nous faire comprendre mieux que quiconque les us et coutumes des pays qu’il visite.

Je viens de découvrir que Guy Delisle a un blogue et qu’il se trouve actuellement à Jérusalem en compagnie de sa femme, une administratrice de Médecins sans frontières. Une occasion en or de voir de l’intérieur le travail de cet artiste aussi drôle que sensible. Et hop dans mon blogroll!

Via Nadine Mercure sur Twitter

 

Vox cherche un blogueur à Québec

voxquebecExtrait d’un courriel de Dany Martel reçu dernièrement :

« Je suis superviseur à la programmation de VOX à QUÉBEC. Je suis à la recherche d’un bon blogueur installé à Québec, qui éditorialise sur Québec. Auriez-vous une suggestion? »

Des idées, quelqu’un ?

 

Le classement des personnalités du web

radio-canada

Avoir su dans quoi je m’embarquais! La préparation de mon classement des personnalités du web québécois pour l’émission de Christiane Charette m’a fait perdre le peu de cheveux qu’il me restait sur la tête! (C’est pour ça la casquette!)

Après des heures de travail et de recherches hier et un consensus de dernière minute ce matin avant d’aller en ondes, voici le top 10 que Bruno Guglielminetti, Michelle Blanc et moi avons dressé. Je préfère m’en tenir à cette liste plutôt qu’à mon très subjectif palmarès. Disons seulement que j’ai encore trop à apprendre sur les influenceurs du web québécois pour prétendre les classer (j’avoue que j’ignorais jusqu’à l’existence de certains blogueurs suggérés par mes collègues).

Pour entendre l’entrevue, c’est par ici. Michelle Blanc y va de son top 25 ici, Bruno Guglielminetti ici.

Mes « influenceurs » à moi, ils sont dans mon blogroll!

1- Michel Beaudet, www.tetesaclaques.tv
2- Patrick Boivin, www.youtube.com/patrickboivin
3- Martine Gingras, www.banlieusardises.com
4- Caroline Allard, www.mereindigne.com
5- Geneviève Lefebvre, www.chroniquesblondes.com et www.chezjules.tv
6- Benoît Descary, www.descary.com
7- Philippe Martin, www.nayezpaspeur.ca
8- MC Turgeon, www.mcturgeon.com
9- Mario Asselin, carnets.opossum.ca/mario
10-Le cas Roberge, www.lecasroberge.com

 

Qui sont les célébrités du web au Québec?

starsduweb

Pour une troisième année consécutive, Forbes a établi un top 25 des personnalités les plus influentes et connues du Web aux États-Unis. Les stars du net, quoi. Sans grande surprise, le classement est dominé par le potineur-trash Perez Hilton, l’éditeur de Techcrunch Michael Harrington et Kevin Rose, le fondateur de Digg. Suivent des blogueurs technos, des gourous du marketing, des médias et du web 2.0. et une très populaire… maman.

Le classement de Forbes a été établi en fonction du référencement des sites sur Google, de leur trafic, de leur rang sur Technorati, du rayonnement des personnalités dans les médias traditionnels (radio, télé et presse écrite) ainsi que du nombre de personnes qui les suivent sur Twitter.

À quoi ressemblerait un classement du genre au Québec? C’est la question que l’équipe de Christiane Charette s’est posée. Mardi prochain, Bruno Guglielminetti, Michelle Blanc et moi-même sommes invités à en discuter en studio.

Bien sûr, j’ai déjà en tête quelques incontournables comme Michel Beaudet des Têtes à claques, Patrick Lagacé de La Presse et Geneviève Lefebvre de Chroniques Blondes et Chez Jules. Il y a aussi Steve Proulx, Michel Dumais et Carl Charest qui m’apparaissent comme des candidats sûrs. Sans oublier mon collègue Patrick Dion, qui sans faire de flammèches, est probablement l’un des blogueurs les plus connus et aimés du Québec (en plus d’être chef recherchiste à Vlog et d’alimenter presque à lui seul WebTV Hebdo).

Mais je suis curieux de vous lire là-dessus. Qui mériterait d’avoir son étoile sur l’autoroute de l’information québécoise?

 

Questions réponses avec Goyette et Michaud d’Hier j’tais chaud

Depuis que les collègues Léveillé et Lagacé en ont parlé sur leurs blogues respectifs, les deux gars d’Hier j’tais chaud sont la saveur du mois dans la blogosphère québécoise! Il y a longtemps qu’une oeuvre littéraire sur le net, parce que c’est bien de ça qu’il s’agit, n’avait pas suscité autant de réactions. Faut dire que l’humour déjanté de ces deux ivrognes finis est un délice pour quiconque ne le prend pas au premier degré. D’accord, leur blogue sent un peu le vomi et la pisse refroidie, mais les livres de Buckowski aussi après tout.

Les deux auteurs (NDLR : qui dit qu’il ne s’agit pas d’un seul auteur?) refusent pour le moment de s’identifier et jouent à fond la carte de l’anonymat. Mais j’ai comme l’impression qu’ils cherchent tout de même « l’exposure » et la visibilité. À preuve, ils m’ont tour à tour écrit aujourd’hui pour que je « plogue » leur site sur mon blogue. Demande que je me suis empressé d’accepter, mais à condition que les deux gars se prêtent à un petit jeu de questions réponses digne du 7 Jours.

Voici ce que ça donne.

Qui êtes-vous?

Goyette: On m’appelle simplement Goyette (ou parfois Gros Sale mais j’apprécie moyen) et je suis de la grande région de Québec.

Michaud: Je suis Michaud. J’habite pas très loin de chez Goyette. Malgré que des fois ça me prend pas mal de temps à me rendre.

Goyette: PIS TOI T’ES QUI ?

D’où est venue l’idée de ce blogue?

Goyette: – Journée plate au bureau. Phrase qui me revenait constamment en tête… « Hier j’tais chaud »… En 3 minutes c’était un blog. Pas pire parce qu’habituellement je prends l’avant-midi pour ouvrir Word.

Michaud: Aucune idée. C’est Goyette qui m’a annoncé que j’écrivais sur son blogue depuis 3 jours. Ça m’a fait drôle de me relire.

Que souhaitez-vous faire avec ce blogue?

Goyette: Idéalement des cennes, sinon la gloire. Sinon passer le temps. Je m’ennuie beaucoup le jour.

Michaud: J’aimerais beaucoup être millionnaire mais j’ai plus ou moins envie de me forcer pour le devenir. Mes idées sont plutôt vagues. J’ai parfois l’impression de ne pas être tout à fait où je suis. Normalement quand j’ai cette impression c’est que je suis sur le plancher de la cuisine et j’ai besoin d’une bonne douche froide.

Désirez-vous rester anonymes?

Goyette: Autant que possible. J’pense pas que mon boss apprécierait et en attendant la gloire j’ai besoin du salaire pour payer le loyer et le drink occasionnel.

Michaud: Pas vraiment mais oui un peu. En fait je comprends pas du tout la question mais j’écris tout de même par simple nervosité.

 

Ton papa me fourre = Franco Fiori

Petite bombe dans la blogosphère québécoise. L’auteur du controversé blogue Ton papa me fourre serait nul autre que Franco Fiori, l’imposteur (génial) des médias que j’avais « démasqué » à TVA au mois de mars 2007. Il y a déjà un an que le blogueur, qui disait s’appeler Simon Poulin, dessinait sa supposée vie « hardcore » sur son site. Dans un « post » mis en ligne aujourd’hui, il titre: pour mieux comprendre. Trois vidéos de Franco Fiori, dont mon reportage à TVA, sont intégrées sous le titre.

Si l’auteur de Ton papa me fourre est réellement Franco Fiori, et bien il aura une fois de plus réussi à mystifier des centaines de personnes qui le suivaient depuis décembre 2007! Son idole, Andy Kaufmann, aurait été fier!

Merci à Carl Charest pour l’info.